NOUVELLES

Québec solidaire nuance sa position sur les revenus de retraite

12/04/2013 08:25 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Québec solidaire a tenu vendredi à préciser sa position sur la question du plafond des contributions au REER. Le parti se défend de prôner une sévère limite à l'accès au REER pour les travailleurs autonomes.

Une précision que la formation politique juge nécessaire au lendemain d'une entrevue à La Presse Canadienne.

Le titre donné à la nouvelle, « Québec solidaire veut sabrer dans les REER », a créé l'impression auprès de certaines personnes, selon le parti, que QS veut limiter l'accès à cette mesure d'épargne aux gens ordinaires. « Ce n'est pas le cas puisque l'amélioration des revenus de retraite figure parmi ses priorités », précise un communiqué publié sur le site de Québec solidaire.

Il est vrai que Québec solidaire a proposé dans sa plateforme électorale de 2008 d'abaisser à 10 000 $ le plafond des contributions permises annuellement à un REER, peut-on lire dans le communiqué.

Mais cette proposition s'accompagne d'un ensemble d'autres mesures comme la « bonification du Régime de rentes du Québec ou la possibilité de cotiser à un nouveau régime de pension public », fait remarquer QS.

Le communiqué rappelle que, selon des données du ministère des Finances, seulement 1,5 million de contribuables ont cotisé à un REER en 2009. La moyenne de leurs contributions a été de 4330 $, bien en deçà de la limite évoquée.

Aux fins de comparaison, la contribution moyenne des contribuables ayant un revenu se situant entre 100 000 $ et 150 000 $ a été de 9940 $, encore plus basse que la limite évoquée.

Ce sont les contribuables qui gagnent plus de 250 000 $ qui bénéficient le plus de la limite actuelle qui est de près de 23 000 $. Leur moyenne de contribution a été, en 2009, d'un peu plus de 19 000 $.

PLUS:rc