NOUVELLES

Pas de ponction supplémentaire sur les dépôts chypriotes (gouvernement)

12/04/2013 11:53 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Aucune ponction supplémentaire n'est prévue sur les dépôts bancaires chypriotes bien que l'estimation de la contrepartie au plan de sauvetage soit passée de 7 à 13 milliards d'euros, a assuré vendredi le porte-parole du gouvernement chypriote, Christos Stylianides.

"L'évaluation de la Commission européenne, telle qu'elle a été annoncée hier (jeudi...) n'indique en aucune manière qu'une recapitalisation de facto va être imposée aux banques ou de nouvelles charges aux déposants", a déclaré M. Stylianides à la presse.

La zone euro a avalisé vendredi les modalités du plan de sauvetage pour Chypre, portant sur un prêt de 10 milliards d'euros à l'île, qui devra en contrepartie trouver 13 milliards d'euros, soit six milliards de plus que prévu initialement, pour financer son désendettement.

L'essentiel de cette somme proviendra de la restructuration du secteur bancaire, avec une ponction sur les dépôts supérieurs à 100.000 euros des deux principales banque du pays, la Laïki et la Bank of Cyprus. Cela doit rapporter 10,6 milliards d'euros au lieu des 5,8 milliards annoncés au départ.

Pour M. Stylianides, les chiffres avancés par la Commission européenne ne font apparaître "aucun besoin supplémentaire" par rapport à ce qui était déjà prévu dans le protocole d'accord.

"Les 23,5 milliards auxquels l'évaluation de la Commission européenne fait référence ont déjà été pris en compte et évalués dans la configuration finale du protocole et de l'accord de prêt que l'euro groupe a avalisé aujourd'hui" vendredi, a insisté le porte-parole du gouvernement.

cc/srm/fc/vl

PLUS:afp