NOUVELLES

Le président Béchir part pour le Soudan du Sud (médias officiels)

12/04/2013 03:08 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Le président soudanais Omar el-Béchir s'est envolé vendredi pour Juba pour sa première visite au Soudan du Sud depuis l'indépendance en 2011, scellant un long processus d'apaisement entre les deux Etats voisins, selon les médias locaux.

"Le président Béchir est parti pour Juba à la tête d'une délégation de haut niveau", a rapporté l'agence officielle SUNA dans une courte dépêche.

"Il va discuter avec (le président) Salva Kiir des relations bilatérales et des moyens de les développer dans l'intérêt des deux nations", a indiqué à SUNA l'ambassadeur du Soudan à Juba, Mutrif Siddiq. "Le président Béchir sera chaleureusement accueilli à Juba", a-t-il ajouté.

En mars, le Soudan avait annoncé que M. Béchir avait accepté une invitation de son homologue Salva Kiir à se rendre au Soudan du Sud.

La visite est la première de M. Béchir depuis qu'il a assisté à la déclaration d'indépendance du Soudan du Sud le 9 juillet 2011, résultat des accords de paix ayant mis fin en 2005 à une guerre civile dévastatrice entre nordistes et sudistes (1983-2005, deux millions de morts).

Après la sécession du Sud, des questions sont toutefois restées en suspens: le partage des ressources pétrolières, le tracé litigieux de la frontière, le statut des ressortissants de chaque Etat sur le territoire de l'autre et l'avenir de la zone frontalière d'Abyei.

Les tensions autour de ces différends avaient dégénéré en graves combats frontaliers au printemps 2012, et la communauté internationale a fait pression pour que les deux pays trouvent un accord global.

La visite de M. Béchir survient après la signature le 12 mars à Addis Abeba d'un énième accord qui a cette fois-ci permis de relancer la production pétrolière du Sud, à l'arrêt depuis janvier 2012, qui commencera à être exportée fin mai via Port-Soudan au Soudan.

str-it/feb/tp

PLUS:afp