NOUVELLES

La Banque mondiale veut un soutien mondial contre "l'extrême pauvreté"

12/04/2013 02:55 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

La Banque mondiale (BM) demandera à la communauté internationale de soutenir sa nouvelle stratégie visant à faire disparaître l'extrême pauvreté, lors de sa réunion de printemps la semaine prochaine, a indiqué vendredi son président, Jim Yong Kim.

"Notre priorité absolue lors de cette réunion est simple et claire: nous voulons faire pression sur la communauté mondiale pour qu'elle s'engage à mettre fin à l'extrême pauvreté d'ici à 2030 et à favoriser une prospérité partagée au niveau mondial", a indiqué M. Kim au cours d'une conférence de presse.

Le président de la BM a noté que des efforts importants avaient été menés en termes de réduction de la pauvreté, notamment grâce au relèvement du niveau de vie en Chine. Le pourcentage de la population mondiale vivant avec moins de 1,25 dollar par jour est passé de 42% à 21% au cours des 25 dernières années.

Mais M. Kim veut aller plus loin: il a annoncé début avril son intention de faire baisser cette proportion à 3% d'ici à 2030.

Vendredi, il s'est déclaré optimiste sur les chances de voir son projet approuvé lors des réunions de printemps de la BM et de son organisation soeur, le Fonds monétaire international (FMI), qui commencent le 19 avril.

"Si nous obtenons un engagement fort des gouverneurs envers notre stratégie (...) nous présenterons un vrai programme stratégique qui concernera l'ensemble de la Banque mondiale", a-t-il ajouté.

La Banque mondiale a donné un premier exemple de cette nouvelle stratégie jeudi en annonçant qu'elle allait prêter 3 à 5 milliards de dollars par an à l'Inde pendant les quatre prochaines années.

Quelque 60% de ces fonds financeront des projets soutenus par les gouvernements locaux et la moitié de cette somme, soit 30% du financement global, ira vers les Etats indiens à faible revenu et dénués de services publics.

vs-sl/mj/mdm

PLUS:afp