NOUVELLES

Jason Day mène au Tournoi des Maîtres; un Chinois de 14 ans franchit le seuil

12/04/2013 02:54 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

AUGUSTA, États-Unis - Jason Day est en tête à mi-chemin du Tournoi des Maîtres.

Day, un Australien, a joué 68 (moins-4) et s'est retrouvé à moins-6 avec un total de 138 coups.

«Dès le moment où je commence à me préoccuper des autres joueurs, c'est là que je perds ma concentration, et lorsque ça se produit, je commets des bogueys», a déclaré Day. «C'est de toute évidence formidable d'être en tête. Je suis très excité par le défi qui se dresse devant moi pour les deux prochains jours. C'est très excitant d'avoir l'opportunité de remporter le Tournoi des Maîtres. Je suis très, très heureux de la position dans laquelle je suis en ce moment.»

Il détient une avance d'un coup sur Fred Couples ainsi que le comeneur à l'issue de la première ronde, Marc Leishman.

«Le parcours est très exigeant, a reconnu Couples. Je me sentais très confortable avec la qualité de mon jeu. J'ai commis quelques erreurs, mais j'ai également fait de bonnes choses pour obtenir mon résultat. C'est toutefois le terrain qui a eu le meilleur aujourd'hui (vendredi).»

Tiger Woods a flirté avec le premier rang jusqu'à ce qu'il connaisse des pépins en fin de ronde. Sa balle a frappé la tige du fanion au 15e trou, l'expédiant directement dans l'obstacle d'eau. Il s'est repris et a réalisé un coup d'approche époustouflant, ce qui lui a permis de clore le trou avec un boguey — bien qu'il semblait jusque-là se diriger vers un autre oiselet. Au trou suivant, Woods a sous-évalué la distance de son coup d'approche. Sa balle a atterri au fond du vert, et il a requis trois coups roulés pour boucler le trou avec un autre boguey.

Il a remis une carte de 71 et accuse trois coups de retard à 171, un résultat qui aurait facilement pu être trois ou quatre coups plus bas.

«J'ai vraiment bien joué», a dit Woods. «Le résultat ne reflète pas vraiment la qualité de mon jeu.»

Sergio Garcia, qui était à égalité en tête avec Leishman à la fin de la première ronde, a connu sa part d'ennuis lui aussi vendredi. L'Espagnol a bouclé le parcours en 76 coups, le repoussant à quatre coups de Day.

Tous les golfeurs à dix coups de la tête seront de retour sur le terrain du Augusta National.

Mike Weir, de Brights Grove, en Ontario, qui fut le champion en 2003, a remis une désastreuse carte de 79 (plus-7) vendredi et a raté le seuil de qualification.

Guan écope, mais accomplit un exploit

Day s'est hissé en tête et pouvait même éliminer le jeune prodige chinois Tianlang Guan — et tous les autres golfeurs à plus-4, dont le champion en titre Bubba Watson — lorsqu'il s'est retrouvé confronté à un coup roulé de 12 pieds sur le 17e vert. Lorsque la balle est passée du côté droit du trou, Guan a pu émettre un soupir de soulagement.

Puis, lorsque le coup d'approche de Day au 18e a redescendu vers l'avant du vert, il ne faisait plus aucun doute que Guan allait accomplir un autre exploit — participer à deux rondes supplémentaires au premier tournoi majeur de la saison. Il était déjà le plus jeune golfeur à prendre part au Tournoi des Maîtres.

Heureusement pour Guan, le meneur n'a pas effectué un coup roulé de moins vendredi.

Guan, un adolescent de 14 ans, est devenu le plus jeune golfeur à franchir le seuil de qualification d'un tournoi du circuit de la PGA, en dépit du coup de pénalité qu'il a écopé au 17e trou pour avoir mis trop de temps à jouer sa balle.

«En vertu des règlements, il a été pénalisé après son deuxième coup au 17e trou lorsqu'il a de nouveau excédé par une marge considérable la limite prévue de 40 secondes pour jouer sa balle», a expliqué par voie de communiqué Fred Ridley, le président du comité de compétitions du club.

Les dirigeants du Tournoi des Maîtres auraient imposé cette sanction pour la première fois en 77 ans d'histoire, rétrécissant du même coup la marge de manoeuvre de Guan s'il souhaitait participer aux rondes du week-end.

Le dernier joueur à avoir été pénalisé pour avoir mis trop de temps à frapper sa balle dans un tournoi majeur fut Gregory Bourdy au Championnat du circuit de la PGA en 2010 à Whistling Straits. Personne n'a pu trouver un document démontrant qu'un golfeur avait été puni de la sorte au Augusta National.

«Je connais assez bien les règlements, a confié Guan. Mais je crois que ma routine était assez bonne, elle aussi. Et le vent a changé de direction. La température... ce n'était pas une bonne journée.»

PLUS:pc