NOUVELLES

Droits humains: les É-U identifient 18 Russes passibles de sanctions

12/04/2013 01:06 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Le département du Trésor américain a identifié 18 citoyens russes qui feront l'objet de sanctions et d'une interdiction de séjour aux États-Unis parce qu'ils sont soupçonnés d'avoir enfreint les droits de l'homme.

La liste fait suite à une loi promulguée en décembre par le président Barack Obama qui tient les autorités russes responsables des violations des droits humains.

Le Kremlin s'est vivement opposé à cette mesure et a menacé de répliquer avec ses propres sanctions.

La loi porte le nom de l'avocat Sergueï Magnitsky, qui a été arrêté en 2008 après avoir accusé la police russe de corruption. Il est mort en prison l'année suivante parce qu'il aurait été battu et n'aurait pas reçu les soins médicaux adéquats.

Moscou a rapidement réagi à la promulgation de la loi en interdisant aux Américains d'adopter des enfants russes.

PLUS:pc