NOUVELLES

Dépeceur de Montréal: la défense plaide un meurtre non prémédité

12/04/2013 11:27 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Le défenseur du dépeceur présumé de Montréal Luka Rocco Magnotta a demandé vendredi que son client soit jugé pour meurtre non prémédité.

A l'issue des audiences préliminaires qui doivent permettre d'évaluer les preuves à charge pour ouvrir --ou non-- le procès de Magnotta, Me Luc Leclair a résumé certains témoignages et preuves examinés depuis le 11 mars, dont l'ordonnance de non-publication interdit de révéler la nature.

Il a estimé en substance que les preuves directes présentées à la cour n'étaient pas suffisantes pour autoriser une accusation de meurtre prémédité, soutenue par le procureur Louis Bouthillier dans son exposé.

La juge Lori Renée Weitzman doit annoncer sa décision dans l'après-midi.

La peine maximale pour les deux catégories de crime est la même (l'emprisonnement à vie) mais le condamné pour meurtre sans préméditation peut demander la libération conditionnelle plus tôt.

Magnotta, ancien acteur porno de 30 ans, est accusé d'avoir tué l'étudiant chinois Lin Jun, en mai dernier, et d'avoir filmé le meurtre pour le diffuser sur internet. Il est soupçonné également d'avoir expédié des morceaux de son corps par la poste à différentes adresses au Canada, y compris au parti conservateur au pouvoir.

L'accusé, qui s'était enfui en Europe immédiatement après, avait été arrêté dans un cybercafé de Berlin le 4 juin 2012 au terme d'une cavale en France et en Allemagne.

via/jl/lor

PLUS:afp