NOUVELLES

Des affrontements font un mort et deux blessés en Tunisie

12/04/2013 06:33 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - Des affrontements entre les forces de l'ordre et des religieux ultraconservateurs ont fait au moins un mort et deux blessés jeudi soir, dans une ville côtière tunisienne.

La victime est un jeune homme de 23 ans.

La télévision publique affirme que les agresseurs étaient des salafistes, des musulmans ultraconservateurs. Ils auraient attaqué le commissariat de police de la ville de Hergla, près de Soussé, après l'arrestation d'un de leurs membres.

Les policiers auraient tiré des coups de semonce et lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, qui étaient armés de gourdins et de pierres.

Les troubles ont commencé quand trois salafistes ont sévèrement battu le directeur d'une école secondaire qui avait apparemment refusé de permettre à une jeune fille d'assister à ses cours voilée.

PLUS:pc