NOUVELLES

Accusation de conduite en état d'ébriété abandonnée pour cause de reflux acide

12/04/2013 01:47 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

ORANGEVILLE, Ont. - Un Ontarien a échappé à des accusations de conduite avec facultés affaiblies en plaidant que son reflux gastrique avait faussé les résultats de l'éthylomètre.

Phillip Coffey avait été intercepté le 20 août 2010 à Mono, dans le centre de l'Ontario, et accusé d'avoir dépassé la limite légale d'alcool dans le sang.

L'homme a affirmé qu'il avait consommé trois verres de vin sur une période de temps d'environ trois heures lors d'une noce.

M. Coffey souffre de reflux gastro-oesophagien. Il a plaidé que le repas copieux qu'il avait pris au mariage a exacerbé cet état de santé — son acide gastrique serait remonté dans sa bouche.

Il a en outre précisé qu'il avait bu son dernier verre de vin peu avant de quitter la réception; l'alcool non absorbé par son estomac serait ainsi à l'origine des résultats de l'éthylomètre.

Deux spécialistes ont fait valoir des arguments divergents, en Cour de l'Ontario.

Dans une décision rendue cette semaine, le juge Douglas Mound a écrit que l'accusé avait soulevé un doute raisonnable. Le magistrat a donc rejeté les accusations qui pesaient contre Phillip Coffey.

PLUS:pc