NOUVELLES

Wall Street: le Dow Jones et le S&P 500 battent de nouveaux records

11/04/2013 04:26 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, et l'indice élargi S&P 500 ont battu de nouveaux records jeudi, un bon chiffre sur l'emploi aux Etats-Unis et les résultats satisfaisants de plusieurs chaînes de magasins alimentant l'optimisme du marché.

Selon des résultats définitifs, l'indice Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 0,42% (+62,90 points) à 14.865,14 points, un troisième sommet historique d'affilée depuis mardi, et l'indice élargi Standard and Poor's 500 a gagné 0,36% (+5,64 points) à 1.593,37 points, réalisant un deuxième record en deux jours.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est de son côté adjugé 0,09% (+2,91 points) à 3.300,16 points, un nouveau sommet depuis le 7 novembre 2000.

"C'est toujours impressionnant d'atteindre de nouveaux records" mais dans la tendance actuelle du marché, "il faudrait vraiment un élément négatif pour faire baisser les indices et cela n'a pas été le cas aujourd'hui", a remarqué Steven Rosen, de la Société Générale. "En attendant, il n'y a qu'une seule direction, c'est vers le haut".

L'optimisme des investisseurs est en effet "alimenté par la situation dans son ensemble: la croissance économique, des taux d'intérêts bas et une politique monétaire très accommodante", a renchéri Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

Et ce sentiment positif était accentué jeudi par "des chiffres supérieurs aux attentes sur le chômage, qui apportent du soutien au marché", a relevé Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont en effet baissé plus que prévu aux Etats-Unis dans les premiers jours d'avril, effaçant une bonne partie de leur hausse des trois semaines précédentes, selon le département du Travail.

Les indices étaient aussi aidés par les bons résultats de plusieurs chaînes de magasins, à l'instar de Ross Stores ou L Brands qui ont fait état de ventes en mars plus élevées qu'attendu par le marché.

Le recul des actions des grands groupes informatiques HP, Intel, Microsoft, Dell ou AMD ont en revanche ralenti l'avancée du Nasdaq.

Les actions de ces entreprises ont accusé le coup après des chiffres montrant que les ventes mondiales de PC se sont littéralement effondrées au premier trimestre, de plus de 10%.

Le marché obligataire s'est affiché à la hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,791% contre 1,805% mercredi soir, et celui à 30 ans à 2,998% contre 3,005% la veille.

jum/sl/sam

PLUS:afp