NOUVELLES

USA: Hagel critique l'ingérence du Congrès dans le budget du Pentagone

11/04/2013 12:07 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a critiqué jeudi les changements imposés par le Congrès au budget de la défense pour des seules raisons "politiques", aux dépens de la stratégie édifiée par le Pentagone.

L'an passé, le département de la Défense avait prévu de retirer du service sept vieux croiseurs, deux petits navires amphibies et de réduire la voilure de la réserve et de la garde nationale de l'US Air Force, des mesures annulées par les élus.

"Ces changements ont été imposés avant tout en raison des réalités politiques, et pas de la stratégie ou de l'analyse", a déploré M. Hagel dans le texte de son intervention liminaire devant la commission des Forces armées de la chambre des Représentants --qu'il s'est cependant abstenu de lire devant les élus.

"Nous continuons cependant de penser que ces réductions sont cohérentes avec notre stratégie de défense et le besoin de limiter nos dépenses", ajoute le ministre dans le texte de son discours, précisant que le Pentagone présentait à nouveau ces mesures dans son projet de budget pour l'exercice budgétaire 2014.

Pour le budget 2013, le Congrès avait contraint le Pentagone à rajouter 44 avions dans l'inventaire de la garde nationale aérienne et 30 autres pour la réserve.

"Garder un excès de capacités aériennes pour la réserve est une dépense inutile des fonds gouvernementaux qui nous détourne des priorités militaires plus pressantes exposées dans notre stratégie", estime le ministre.

La chambre des Représentants, à majorité républicaine, avait également contraint l'an passé le Pentagone à moderniser ses chars de combat afin de garder les lignes de production ouvertes alors que les militaires disaient n'avoir pas besoin de ces chars.

L'incapacité du Congrès et de l'exécutif à s'entendre contraint le Pentagone à mettre en oeuvre 41 milliards de dollars de coupes automatiques d'ici fin septembre.

Le projet de budget du Pentagone 2014 présenté mercredi prévoit 526,6 milliards de dollars pour la défense. Mais faute d'accord entre démocrates et républicains, le chef du Pentagone a reconnu jeudi devant les élus que celui-ci serait intenable et son budget serait automatiquent amputé d'"environ 52 milliards supplémentaires".

mra/mdm

PLUS:afp