NOUVELLES

Un centre d'aide pour enfants agressés portera le nom de Sheldon Kennedy

11/04/2013 07:59 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

CALGARY - Un organisme sans but lucratif de l'Alberta, qui offre des services aux enfants et aux familles touchées par la violence envers les enfants, prendra dorénavant le nom de Centre d'appui aux enfants Sheldon Kennedy, en l'honneur d'un ancien joueur de hockey qui a révélé les crimes sexuels commis contre lui par Graham James.

Le premier ministre Stephen Harper a dévoilé la nouvelle identification jeudi.

M. Kennedy a joué dans la Ligue nationale de hockey (LNH), et a été l'un des premiers à révéler un cas d'agression sexuelle, commis par son ancien entraîneur junior et mentor Graham James. Les révélations de ce joueur ont mené à une éventuelle condamnation, lors des années 1990, contre James, qui a de nouveau été emprisonné l'an dernier, pour avoir agressé d'autres joueurs, y compris l'ex-vedette du hockey Theoren Fleury.

Selon le premier ministre, la nouvelle appellation est une bonne façon de saluer l'oeuvre de M. Kennedy pour venir en aide aux enfants victimes d'agressions. S'exprimant par voie de communiqué, M. Harper a déclaré que le centre servirait de «rappel permanent» de l'implication «sans limites» de M. Kennedy pour aider les enfants.

Le premier ministre a également mis l'accent sur l'importance de posséder un centre offrant des services et un appui aux victimes d'agression. M. Harper estime qu'en regroupant les services offerts aux enfants, il est plus facile d'obtenir des preuves et de faire condamner les coupables.

Précisant que plus de 200 000 enquêtes étaient effectuées chaque année au pays pour des cas d'agression et de négligence d'enfants, le premier ministre a ajouté que la pornographie juvénile était l'un des crimes enregistrant la plus forte progression au pays.

Le Centre Sheldon Kennedy sera gouverné par un conseil d'administration, et regroupe des responsables de la police de Calgary, des services à l'enfance de la région, du ministère albertain de la Justice, du bureau du procureur de la Couronne et des services de santé provinciaux. L'organisme tissera également des liens solides avec la Canadian Child Abuse Association.

PLUS:pc