NOUVELLES

États-Unis : manifestations pour la fermeture de Guantanamo

11/04/2013 08:45 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Vingt-cinq organisations de défense des droits de l'homme ont manifesté jeudi aux États-Unis pour exhorter le président Barack Obama à fermer la prison de Guantanamo et à mettre un terme à « la détention illimitée ».

Dans la prison en question, sur une base navale américaine à Cuba, des dizaines de détenus ont entamé leur troisième mois de grève de la faim.

Selon le Pentagone, ils étaient 43 jeudi, quatre fois plus qu'il y a un mois, dont 11 sont alimentés de force par des tubes.

« La crise en cours à Guantanamo [la grève de la faim] ne peut pas être dissociée du fait que la vaste majorité des 166 prisonniers sont détenus depuis plus de 11 ans sans charge et ne connaissent toujours pas leur destin », écrivent dans leur lettre les associations, dont Amnistie internationale, le Centre pour les droits constitutionnels, Human Rights First, Human Rights Watch et l'Union américaine de défense des libertés civiles (ACLU).

Les manifestations se sont déroulées devant la Maison-Blanche, à New York, San Francisco, Los Angeles et Chicago.

Sur les 779 hommes qui sont passés par les geôles de Guantanamo, neuf sont morts, sept ont été condamnés et six sont actuellement renvoyés devant un tribunal militaire. De plus, 86 ont été déclarés libérables, faute de preuves.

« Accusez-les ou libérez-les! » proclamait une banderole devant la Maison-Blanche.

Par ailleurs, le président du Comité international de la Croix Rouge (CICR), Peter Maurer, a rencontré le président Obama à ce sujet. Son organisation, la seule autorisée à se rendre dans la prison, vient de terminer une visite auprès des grévistes de Guantanamo.

« Les États-Unis, y compris le Congrès, doivent trouver de façon urgente un moyen de résoudre les questions humanitaires, politiques et judiciaires en cours liées à la détention des personnes enfermées à Guantanamo, en particulier celles qui ne représentent plus de menaces », a-t-il dit dans un communiqué.

PLUS:rc