BIEN-ÊTRE

Serpent, arme ou ... épouse : qu'oublient les voyageurs dans les hôtels ?

11/04/2013 03:50 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Lastminute.com s'est intéressé aux découvertes les plus inattendues faites par les hôteliers après le départ de leurs clients. De la femme oubliée au serpent abandonné en passant par la fortune égarée, voici un petit florilège des étourderies les plus étonnantes.

Un hôtelier à Prague (République tchèque) raconte qu'un mari, en voyage d'affaires, a déjà oublié de venir rechercher sa femme après sa journée de travail. Il aurait directement rejoint l'aéroport sans repasser par l'hôtel.

Si ce ne sont pas les épouses, ce sont les mères. Un autre client, à Dublin lui, aurait de son côté omis de récupérer sa génitrice. À Majorque, un jeune homme aurait embarqué dans son vol retour sans se rendre compte qu'il avait laissé un ami, tranquillement endormi, à l'hôtel.

Les animaux et autres petites bêtes figurent aussi comme une source d'oubli. À Washington, un serpent aurait été découvert par un vacancier lors de sa prise de chambre. Dans un 4 étoiles à Milan (Italie), c'est un chien qui aurait été abandonné. Son maître aurait même pris l'avion avant de se rendre compte de sa bévue.

Des vacanciers à Budapest (Hongrie) auraient oublié, eux, d'emporter avec eux un sac rempli d'escargots, qu'ils avaient eux-mêmes chassés.

Certains touristes vont même jusqu'à laisser derrière eux leurs armes. À Istanbul (Turquie), un client japonais n'a pas récupéré son épée Yakuza. Une même mésaventure est arrivée à un vacancier à Budapest. À Las Vegas, un officier est reparti sans son arme et son insigne.

Parfois, des objets d'une plus grande valeur sont égarés. Une bague de fiançailles en diamant a dû être expédiée en urgence à un client d'un hôtel milanais. Un collier en diamant, d'une grande valeur, a aussi été découvert dans un établissement à Athènes.

Une adresse à Washington a dû, elle, se prêter à une chasse au trésor particulière. 10.000 dollars avaient été dissimulés en divers endroits d'une chambre.

Cette étude a été menée de mai à octobre 2012 auprès de 500 hôteliers à travers le monde.

zs/ls