NOUVELLES

Poursuivie pour licenciement abusif, Sharon Stone attaque son ex-employée

11/04/2013 08:55 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

L'actrice Sharon Stone attaquée en justice par une nounou qui l'accuse de licenciement abusif, harcèlement et discrimination raciale, poursuit désormais son ancienne employée pour ne pas avoir honoré une dette, selon des documents judiciaires.

Dans une plainte déposée à la Cour supérieure de Los Angeles cette semaine, l'actrice de 55 ans affirme qu'Erlinda Elemen lui doit 9.500 dollars sur un prêt de 12.500 dollars qu'elle lui avait fait en 2010.

La nounou qui gardait les fils adoptifs de Sharon Stone jusqu'à son licenciement en février 2011, a remboursé 3.000 dollars entre août 2010 et janvier 2011, puis a cessé ses versements.

Une juge de Los Angeles a donné son feu en mars à l'ouverture d'un procès contre la star de "Basic Instinct". Dans sa plainte déposée en mai 2012, Erlinda Elemen affirme que sa patronne lui faisait des remarques laissant entendre qu'être philippin revenait à être idiot ou lui interdisait de parler devant les enfants "pour qu'ils ne parlent pas comme (elle)".

La star avait également interdit à Erlinda Elemen, qui vivait chez elle pour s'occuper de ses trois enfants, de lire la Bible dans sa maison, toujours selon le texte de sa plainte.

A partir d'août 2010, Erlinda Elemen "a eu fréquemment à subir des commentaires désobligeants ou des propos calomnieux sur ses origines philippines", est-il écrit dans la plainte longue de 17 pages.

La plainte réclame des dommages et intérêts d'un montant non spécifié, ainsi qu'un procès avec jury. En 2011, Sharon Stone avait été condamnée à verser 232.000 dollars à un ouvrier qui s'était blessé lors d'une chute alors qu'il effectuait des travaux dans son jardin.

mt/rap/jca

PLUS:afp