DIVERTISSEMENT

Paul Daraîche enregistre un album de Noël

11/04/2013 07:43 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT
Agence QMI

Paul Daraîche vit une véritable renaissance professionnelle depuis le lancement de son album de duos, Mes amours, mes amis, paru en septembre dernier. Le disque s'est déjà écoulé à près de 100 000 exemplaires au Canada, et l'auteur-compositeur ne cesse d'ajouter des dates à sa tournée de spectacles, où l'accompagnent quelques-uns des artistes qui chantent avec lui sur l'opus, comme Laurence Jalbert, Yves Lambert, Mario Pelchat et Cindy Daniel.

Savourant chaque minute de ce succès, l'icône du country planche déjà sur son prochain projet : un album de Noël dont il ne peut parler pour l'instant, mais qui sera, promet-il, «écœurant».

«Je vais l'enregistrer en septembre, a précisé M. Daraîche, mardi. Je vais reprendre des classiques, et il y aura aussi plusieurs surprises. Le monde va être sur le cul! (rires)»

L'homme compte encore une fois inviter d'autres voix à se joindre à lui dans cette aventure, mais ne veut pas dévoiler tout de suite l'identité de ces amis, préférant laisser planer le mystère encore un peu.

«Il y aura quelques duos, s'est-il contenté de laisser tomber. Je ne peux nommer personne, mais je peux dire que ce sera avec "des pesants", des heavys! (rires)»

Paul Daraîche avait déjà touché à la musique de Noël dans le passé, notamment avec Le party de Noël des Daraîche et Noël chez les Daraîche, des galettes produites avec sa fille, Katia, sa sœur, Julie, et sa nièce, Dani.

Aux FrancoFolies

Autre source de bonheur pour le chanteur, sa prestation aux 25e FrancoFolies de Montréal, qui se tiendront du 13 au 22 juin. En 45 ans de carrière, Paul Daraîche n'avait encore jamais eu sa propre tribune sous l'enseigne du festival. Cette première expérience se déroulera le 21 juin, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

«J'avais déjà fait les Francos dans le cadre d'une soirée Carte blanche à Isabelle Boulay, en 1999. C'est mon amie et elle m'avait invité. Mais je suis très heureux d'y être, cette fois, pour faire mon propre spectacle.» Il sera entouré, pour l'occasion, de plusieurs complices, dont Patrick Norman. Le violoniste André Proulx assurera la direction artistique.

«Les gens qui viennent me voir dans les salles, maintenant, ce sont toutes des personnes que je ne connais pas, s'est réjoui Paul Daraîche. Ce n'est pas possible ! Grâce à Mes amours, mes amis, à mon passage à Tout le monde en parle et à d'autres émissions, j'ai été chercher un nouveau public, qui vient de me découvrir. C'est comme si je commençais ma carrière, et ça fait pourtant 45 ans que je suis dans le milieu. Je suis rendu vieux, et j'ai l'impression de recommencer à zéro! (rires) »

Aimerait-il profiter de ce nouvel élan pour aller tenter sa chance en Europe et aux États-Unis? La réponse, lancée sur un ton amusé, ne se fait pas attendre.

«J'ai de la misère à fournir ici!»