NOUVELLES

Nissan augmente les salaires de ses employés au Tennessee et au Mississippi

11/04/2013 03:14 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

JACKSON, États-Unis - Le constructeur automobile Nissan augmentera les salaires des ses employés dans les États américains du Mississippi et du Tennessee, alors qu'un important syndicat tentait de s'instaurer dans certaines usines.

Il s'agit de la première augmentation de salaire pour des employés américains de Nissan depuis 2006. La compagnie a fait valoir que ses ventes s'améliorent avec le redressement de l'économie.

Les hausses touchent les travailleurs des usines de montage de Canton, au Mississippi, et de Smyrna, au Tennessee; ainsi que ceux de l'usine de moteurs de Decherd, au Tennessee.

Elles surviennent alors que le United Auto Workers (UAW) tente de syndiquer les travailleurs des usines de Canton et de Smyrna en faisant état des différences entre les salaires payés au Mississippi et au Tennessee. L'UAW n'avait toutefois pas encore fait les démarches d'élection dans ces usines.

Nissan s'était défendue de moins payer ses employés du Mississippi en faisant valoir que les salaires sont en général plus bas dans cet État.

La compagnie augmentera les salaires de ses employés de production de 55 cents l'heure et celui des techniciens d'entretien de 65 cents l'heure, a indiqué son porte-parole, Justin Saia.

Il s'agit d'une augmentation d'environ deux pour cent par rapport au salaire horaire moyen des travailleurs de Smyrna et de Canton. Les travailleurs de la production et de l'entretien de l'usine de Canton gagnent en moyenne deux dollars de moins l'heure que ceux de Smyrna.

Nissan et ses contractants emploient environ 5200 travailleurs à Canton, ainsi que plus de 6000 personnes à Smyrna et plus de 1400 à Decherd.

L'entreprise a repris ses embauches au cours des deux dernières années, avec la reprise des ventes automobiles.

PLUS:pc