NOUVELLES

L'Union européenne entraîne des soldats maliens pour combattre les djihadistes

11/04/2013 05:11 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - En prévision de la diminution des effectifs français au Mali, une équipe de l'Union européenne a commencé à entraîner des soldats maliens afin qu'ils puissent combattre les djihadistes qui contrôlaient une bonne partie du pays de l'Afrique occidentale avant d'être repoussés dans le cadre d'un intervention militaire française.

Durant les derniers jours, de petits groupes de Maliens ont appris à manier un fusil dans la ville de Koulikoro, située à 60 kilomètres à l'ouest de Bamako, la capitale malienne, malgré la chaleur étouffante.

L'équipe chargée de préparer l'armée du Mali pour les combats compte environ 550 personnes. Mais certains croient que l'entraînement de milliers de soldats maliens ne sera pas suffisante pour tenir les combattants islamistes à distance.

Les forces françaises sont intervenues au Mali avec rapidité et efficacité en janvier après que des djihadistes eurent commencer à vouloir étendre leur influence jusqu'au sud du pays, où se trouve la capitale.

Les extrémistes ont gouverné le nord du Mali pendant près de 10 mois avant que l'intervention menée par la France ne les force à se réfugier dans le désert. Ils ont depuis répliqué par une série d'attaques, dont des attentats-suicides.

Le porte-parole de l'armée française, le colonel Thierry Burkhard, a confirmé qu'une centaine de soldats français avaient quitté le Mali et étaient présentement à Chypre en attendant de retourner en France.

Le président François Hollande avait indiqué le mois dernier que les effectifs français en sol malien passeraient à 2000 militaires d'ici juillet et à 1000 d'ici la fin de l'année. Au plus fort du déploiement, 4000 soldats de l'Hexagone se trouvaient dans l'ancienne colonie française.

PLUS:pc