NOUVELLES

Les ONG russes exhortent Poutine à prouver qu'elles reçoivent 1G$ de l'étranger

11/04/2013 04:02 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Les organisations non gouvernementales de la Russie ont demandé jeudi au président Vladimir Poutine de prouver qu'elles reçoivent près de 1 milliard $ de la part de commanditaires étrangers, un argument utilisé par le gouvernement russe pour justifier les raids récemment effectués dans les locaux de centaines d'ONG.

Cette série de descentes a été dénoncée par l'Occident, qui y voit une «chasse aux sorcières» politique, mais M. Poutine a affirmé que ces perquisitions étaient nécessaires pour vérifier si la nouvelle loi obligeant les ONG qui reçoivent des fonds provenant de l'extérieur du pays à s'enregistrer comme «agents de l'étranger» est respectée.

Les dirigeants des plus importantes ONG russes, dont le groupe de défense des droits humains Memorial et l'organisation de lutte contre la fraude électorale Golos, ont déclaré que le nombre avancé par le président était exagéré et l'ont exhorté à fournir des documents pour prouver ses dires.

Dans une lettre ouverte à Vladimir Poutine, ils ont affirmé que le montant mentionné par le leader russe était des dizaines de fois plus élevés que ce que les ONG de la Russie récoltaient en terme de fonds étrangers à leur connaissance et ont dit vouloir savoir le nom des organisations qui recueillaient autant d'argent.

Ils ont également exigé que M. Poutine présente une liste des ONG russes qui reçoivent du financement de l'étranger.

Le président de la Russie a parlé du 1 milliard $ lors d'une récente entrevue et durant son voyage en Allemagne la semaine dernière, soutenant que le public avait le droit de savoir qui finançait les ONG et dans quel but. Il n'a pas précisé d'où il tenait le montant, mais d'autres représentants du Kremlin ont indiqué que le nombre avait été fourni par les forces de l'ordre.

Vladimir Poutine, qui a obtenu un troisième mandat présidentiel en mars 2012, a accusé les États-Unis de comploter pour organiser des manifestations contre son gouvernement afin d'affaiblir la Russie et a décrit les ONG comme un instrument utilisé par les puissances occidentales pour exercer de la pression sur Moscou.

PLUS:pc