NOUVELLES

Le gouvernement du Malawi accuse Madonna d'avoir demandé un traitement spécial

11/04/2013 02:53 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

BLANTYRE, Malawi - Le Malawi a vertement critiqué la diva de la pop Madonna, mercredi, l'accusant d'exagérer ses contributions au pays du sud de l'Afrique. Le gouvernement soutient qu'elle a demandé un traitement spécial déraisonnable lors de son passage au pays la semaine dernière.

La star de la pop a rejeté ces accusations. Son porte-parole a estimé que les dirigeants pourraient avoir été choqués par le récent congédiement de la soeur de la présidente malawite à la tête de l'organisation humanitaire de Madonna au pays.

Un fonctionnaire de l'aéroport, qui a demandé l'anonymat parce qu'il n'est pas autorisé à parler aux médias, a expliqué que la chanteuse, Louise Ciccone de son vrai nom, ainsi que ses enfants devraient dorénavant attendre en ligne avec les passagers ordinaires pour accéder à leur avion.

Une déclaration du bureau de la présidente Joyce Banda accuse Madonna d'utiliser sa popularité et son argent pour obtenir un traitement particulier du Malawi.

Le communiqué met aussi en doute les intentions derrière les projets humanitaires de Madonna au Malawi, accuse la chanteuse de chercher à ce que le pays se sente obligé de lui être éternellement redevable.

Madonna s'est dite déçue de la réaction de Mme Banda et a assuré n'avoir aucune mauvaise intention. La chanteuse américaine a une longue histoire avec le Malawi, qu'elle a visité pour la première fois en 2006. Elle y a adopté deux enfants et y a lancé plusieurs projets à caractère humanitaire.

PLUS:pc