NOUVELLES

Le bénéfice d'Astral grimpe à 38,3 millions $ au deuxième trimestre

11/04/2013 08:08 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Astral Media (TSX: ACM.A), qui fait l'objet d'une offre d'achat de 3,38 milliards $ de la part de Bell Canada (TSX:BCE), a accru sa rentabilité à son deuxième trimestre.

Au cours de la période qui a pris fin le 28 février, l'entreprise montréalaise a enregistré des profits nets de 38,3 millions $ (68 cents par action), en hausse de 9,5 pour cent par rapport aux 35 millions $ (63 cents par action) dégagés pendant la même période de l'an dernier.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'est élevé à 237,1 millions $, en hausse de 1,5 pour cent.

Les revenus publicitaires ont reculé d'un pour cent dans les secteurs de la radio et de la télévision, mais ils ont crû de 10 pour cent dans celui de l'affichage extérieur.

«Le marché de la publicité nationale est solide et nous nous attendons à ce qu'il le demeure alors que celui de la publicité locale présente un défi, une situation qui ne devrait pas changer à court terme selon nous», a expliqué jeudi Jacques Parisien, chef de l'exploitation d'Astral, au cours d'une téléconférence avec les analystes financiers.

Le grand patron d'Astral, Ian Greenberg, a quant à lui prédit que le nombre d'abonnés aux divers services de télévision de l'entreprise allait poursuivre sa croissance du fait que plusieurs émissions de qualité seront diffusées pendant les mois d'été.

«Je pense que nous allons assister à une hausse significative du nombre d'abonnés au cours des six prochains mois alors que ces dernières années, nous avons subi des pertes importantes pendant ce semestre», a-t-il affirmé.

L'an dernier, Bell a déposé une offre pour mettre la main sur Astral au prix de 50 $ par action. Celle-ci a toutefois été rejetée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Le mois dernier, le Bureau de la concurrence a approuvé une offre révisée qui prévoit notamment la cession de canaux de télévision d'Astral à Corus (TSX:CRJ.B). Le CRTC tiendra des audiences à ce sujet le mois prochain à Montréal.

Astral exploite notamment les réseaux de stations de radio NRJ et Virgin, les canaux spécialisés Séries+, Historia, Musique Plus, Télétoon, Super Écran et HBO Canada ainsi qu'un réseau de panneaux d'affichage extérieurs.

L'action d'Astral a clôturé à 48,87 $ jeudi, en baisse d'un cent, à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc