NOUVELLES

La croissance des dépenses pour des médicaments est au plus bas depuis 16 ans

11/04/2013 04:08 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - Une nouvelle étude porte à croire que les dépenses pour des médicaments ont continué de croître au Canada en 2012, mais au rythme le plus faible depuis 16 ans.

L'étude mentionne que le ralentissement de la croissance des dépenses pour des médicaments sur ordonnance est dû au fait que les brevets sont arrivés à échéance pour plusieurs médicaments populaires, ce qui signifie que les consommateurs peuvent désormais se procurer des versions génériques plus abordables des remèdes.

Au total, les Canadiens ont dépensé 33 milliards $ en médicaments en 2012, ou 947 $ par personne en moyenne.

Le rapport, publié par l'Institut canadien d'information sur la santé, précise que les médicaments représentent toujours la deuxième plus importante dépense en santé, après les hôpitaux et devant la rémunération des médecins. En 2012, l'achat des médicaments a accaparé 16 pour cent des dépenses dans ce domaine.

Les médicaments sur ordonnance représentent quant à eux 84 pour cent des dépenses pour des remèdes en 2012.

Des changements apportés aux politiques des prix des médicaments génériques seraient également responsables du ralentissement de la croissance des dépenses.

Le rapport note ainsi que plusieurs programmes publics concernant les médicaments ont réduit le montant versé par les gouvernements pour des médicaments génériques. Cela a provoqué un gel des prix de plusieurs médicaments génériques, qui oscillent désormais entre 25 et 40 pour cent du prix des médicaments de marque déposée.

PLUS:pc