NOUVELLES

Israël s'oppose à une OPA de Potash Corp sur Israel Chemicals

11/04/2013 08:13 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Le nouveau ministre israélien des Finances Yaïr Lapid est "fermement opposé" à la vente d'Israel Chemicals, un des leaders mondiaux dans le domaine des fertilisants, au géant canadien Potash Corp, selon un communiqué de son ministère.

Numéro un mondial des engrais, Potash Corp, basé dans la Saskatchewan (ouest du Canada), tente depuis plusieurs années d'accroître sa part de 14% dans Israel Chemical (ICL), qui occupe le huitième rang mondial et exploite, entre autres, les potasses de la mer Morte.

"Le ministre des Finances Yaïr Lapid s'oppose fermement à la vente d'Israel Chemicals au groupe Potash", a-t-il fait savoir mercredi dans un communiqué.

"Les ressources naturelles de l'Etat d'Israël sont un patrimoine public et le peuple israélien doit être le premier à en bénéficier", précise le texte.

M. Lapid, sorti grand vainqueur des dernières élections législatives sur un programme largement populiste, a également décidé de créer un comité public chargé de réexaminer les droits de l'Etat sur les ressources naturelles gérées par des entreprises privées.

"Selon toutes les informations dont je dispose, le gouvernement s'y oppose même si le dernier mot n'a pas été dit", a déclaré de son côté un haut responsable israélien interrogé par l'AFP.

"Lapid n'est pas le seul à décider même s'il a un poids décisif en tant que ministre des Finances", a-t-il précisé.

L'an dernier, le directeur général de Potash Corp, Bill Doyle, avait rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, parmi d'autres dirigeants israéliens, pour tenter de conclure l'achat d'Israel Chemicals, selon les rapports d'activité de la holding Israel Corp, qui contrôle Israel Chemicals.

"Des discussions se sont tenues avec le gouvernement israélien sur les possibilités d'accroître notre part dans Israel Chemicals", avait confirmé le groupe canadien dans un communiqué d'octobre 2012.

Le cours de l'action Israel Chemicals a baissé mercredi et jeudi à la suite des déclarations de M. Lapid.

Le communiqué de M. Lapid survient juste après la visite du ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, qui a réaffirmé l'alliance "étroite et spéciale" de son pays avec Israël à l'issue d'un séjour de près d'une semaine, au cours duquel il a rencontré les principaux dirigeants israéliens et des représentants des milieux d'affaires.

dms/agr/sw

PLUS:afp