NOUVELLES

Iran: les Etats-Unis ajoutent à leur liste noire des noms épinglés par l'UE

11/04/2013 05:11 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir ajouté à leur liste noire des personnes visées par leurs sanctions contre l'Iran les noms d'un individu et de trois sociétés épinglés en décembre par l'Union européenne (UE).

Babak Zanjani, ressortissant iranien d'une quarantaine d'années, ainsi qu'une société qu'il détient à Dubaï et une de ses filiales en Malaisie sont désormais inscrits sur cette liste, indique le département du Trésor dans un communiqué.

Le ministère y a inscrit aussi une banque basée à Kuala Lumpur ayant facilité des transactions réalisées par M. Zanjani pour le compte de la NIOC, la compagnie pétrolière nationale iranienne, ajoute le texte.

L'Union européenne avait ajouté en décembre les noms de M. Zanjani et de ces trois sociétés à sa liste noire des personnes accusées de contribuer directement ou indirectement au programme nucléaire iranien.

En vertu de la décision annoncée par le Trésor, les actifs que cet homme d'affaires et ces entreprises pourraient détenir aux Etats-Unis sont désormais gelés, et tout commerce avec eux est passible de poursuites pénales sur le sol américain.

Le Trésor souligne avoir mis au ban une société que M. Zanjani détiendrait en Turquie, ainsi qu'une filiale de celle-ci au Tadjikistan, et une société enregistrée à Jersey et agissant selon lui pour le compte de la NIOC.

Pour les Occidentaux, les sanctions contre l'Iran ont pour but d'empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique sous le couvert de son programme de développement de l'énergie nucléaire. La République islamique ne cesse de répéter que ce n'est pas dans ses intentions et demande la reconnaissance de ses droits au nucléaire civil.

mj/sl/sam

PLUS:afp