NOUVELLES

Exilés iraniens et ex-dirigeants américains pour changer le régime en Iran

11/04/2013 03:47 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

L'opposition iranienne des Moudjahidine du peuple a rouvert jeudi un bureau de représentation à Washington, après quinze ans d'interdiction aux Etats-Unis, et a appelé aux côtés d'anciens hauts responsables américains à un changement de régime à Téhéran.

"La politique d'engagement avec Téhéran depuis une décennie est un échec, comme le montre le dernier cycle de négociations à Almaty (entre les grandes puissances et l'Iran sur le nucléaire, Ndlr): le temps est venu de diriger tous nos efforts vers un changement démocratique en Iran", a plaidé Soona Samsami, représentante aux Etats-Unis du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), un Parlement en exil dont la principale composante est l'Organisation des Moudjhadine du peuple iranien (OMPI).

"Les Etats-Unis doivent se tenir aux côtés du peuple iranien, comme ils se tiennent aux côtés de la liberté", a lancé l'opposante devant d'anciens responsables gouvernementaux et élus américains, dont l'ex-ambassadeur à l'ONU John Bolton et le général en retraite James Jones, qui fut conseiller à la sécurité nationale du président Barack Obama.

Le CNRI inaugurait ses bureaux à Washington, à 100 mètres de la Maison Blanche, conséquence du retour des Moudjhadine du peuple à la légalité aux Etats-Unis après que le département d'Etat les eut retirés de leur liste noire d'"organisations terroristes" en septembre 2012.

L'OMPI était sur cette liste depuis 1997.

Le général Jones a vu dans le retour d'une vitrine légale du CNRI un "espoir pour des millions d'Iraniens (...) qui mènera un jour au rétablissement de la démocratie et de l'Etat de droit dans ce merveilleux pays qu'est l'Iran où le peuple mérite beaucoup mieux que ce qu'il a".

M. Bolton a aussi rendu hommage aux "nombreux Iraniens-Américains (et à) la diaspora iranienne partout dans le monde qui ne demandent rien d'autre qu'un gouvernement libre en Iran".

"Ce jour va arriver, ce n'est qu'une question de temps", a assuré le néo-conservateur américain.

Les Moudjahidine du peuple ont été fondés en 1965 avec pour objectif de renverser le régime du Chah, puis le régime de la République islamique. Ils ont été chassés d'Iran dans les années 1980 après y avoir mené plusieurs attaques armées. Une partie des militants s'étaient réfugiés en Irak.

nr/lor

PLUS:afp