NOUVELLES

Des citoyens manifestent contre les rebelles en République centrafricaine

11/04/2013 01:41 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Environ 2000 personnes ont manifesté dans les rues de la capitale centrafricaine jeudi après que des rebelles eurent abattu un motocycliste.

Cette manifestation est l'un des signes du ressentiment grandissant de la population concernant le pillage commis par les membres de la coalition Séléka, qui a renversé le président François Bozizé en mars.

Le rassemblement s'est déroulé après que des témoins eurent raconté avoir vu des combattants de l'organisation rebelle tuer un homme et voler sa moto.

Les membres de la Séléka ont été accusés d'avoir dérobé plusieurs véhicules à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, appartenant non seulement à des citoyens mais aussi à des organismes humanitaires internationaux.

Les insurgés ont envahi la capitale le 24 mars, forçant le président Bozizé à s'exiler.

Des milliers de rebelles armés patrouillent maintenant la ville à bord de camionnettes arborant le nom de la Séléka.

PLUS:pc