NOUVELLES

Après un profit de 1,8 M$ en 2011, groupe ADF a perdu 1,6 million $ en 2012

11/04/2013 07:11 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

TERREBONNE, Qc - L'entreprise québécoise Groupe ADF (TSX:DRX) a perdu 1,6 million $ lors de l'exercice 2012, après avoir engrangé un profit de 1,8 million $ un an plus tôt, alors que ses pertes nettes au quatrième trimestre ont augmenté de 15 pour cent dans un marché peu vigoureux.

La compagnie, dont le siège social est à Terrebonne, a également indiqué que ses résultats avaient été plombés par le remplacement du projet du World Trade Center de New York avec des contrats aux marges moins élevées.

Le groupe a enregistré une perte de 514 000 $ pour le trimestre se terminant le 31 janvier 2013, comparativement à une perte de 446 000 $ un an plus tôt.

Pour l'année entière, la compagnie a perdu 1,6 million $, ou cinq cents par action, comparativement à un profit net de 1,8 million $, ou cinq cents par action en 2011.

Ses revenus se sont élevés à 41,4 millions $, comparativement à 48,4 millions $ lors de l'exercice précédent.

En 2012, ses contrats aux Canada représentaient 46 pour cent de ses revenus, comparativement à 13 pour cent l'année précédente.

Malgré la conjoncture économique difficile, ADF s'est dite encouragée par les tendances actuelles et s'attend à ce que des développements à venir dans les prochains mois donnent «un nouvel élan à la société».

La compagnie avait annoncé le mois dernier qu'elle avait remporté un contrat de 46,6 millions $ pour fabriquer et installer la structure d'acier du nouvel amphithéâtre de Québec.

Groupe ADF inaugurera sous peu une nouvelle usine de fabrication au Montana, d'une valeur de 24 millions $, qui élargira sa présence dans l'ouest du Canada et des États-Unis.

Au cours de l'exercice, ADF a signé des contrats dans les secteurs des infrastructures publiques, des complexes industriels et récréatifs au Canada, dont la valeur totale s'élève à près de 28 millions $.

L'entreprise exerce ses activités dans le secteur de la construction non résidentielle, principalement aux États-Unis et au Canada. Ses activités incluent la conception et l'ingénierie de connexions, la fabrication et l'installation de charpentes métalliques complexes, de composantes assemblées lourdes en acier, ainsi que de métaux ouvrés et architecturaux.

PLUS:pc