NOUVELLES

Un hommage parlementaire pour Margaret Thatcher

10/04/2013 10:06 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Les parlementaires britanniques ont écourté leurs vacances pascales pour rendre un dernier hommage à l'ancienne première ministre Margaret Thatcher, alors que se poursuivent les préparatifs en vue de ses funérailles, la semaine prochaine.

Le premier ministre David Cameron devait présider mercredi une session spéciale à la Chambre des communes, qui a été rappelée après le décès de la femme de 87 ans.

De telles sessions sont normales pour d'anciens premiers ministres, mais elles sont aussi habituellement brèves. Plus de sept heures ont toutefois été mises de côté pour Mme Thatcher, ce qui témoigne de sa place dans l'histoire britannique.

On s'attend notamment à ce que certains parlementaires travaillistes rappellent les effets néfastes de ses politiques économiques - le chômage, les industries en faillite et la désagrégation sociale.

Plusieurs politiciens de gauche ont annoncé leur intention de ne pas participer à la session. L'ancien ministre du Logement, John Healey, estime ainsi que l'héritage de Mme Thatcher est trop amer pour mériter un deuil national.

Dépenses controversées

Pendant ce temps, une certaine controverse a éclaté concernant les dépenses encourues par l'organisation des obsèques de la « Dame de fer », le 17 avril à la cathédrale Saint-Paul.

La famille de Mme Thatcher paiera une partie des coûts, mais des fonds publics seront aussi utilisés. Les contribuables devront également compenser les parlementaires qui ont écourté leur congé pour prendre part à la session de mercredi; chaque politicien peut réclamer un remboursement atteignant 5750 $ pour ce déplacement.

Des milliers de personnes devraient descendre dans les rues pour assister au passage du cortège funèbre de Mme Thatcher. La police se prépare à des manifestations anti-Thatcher, voire à une attaque par des dissidents de l'Armée républicaine irlandaise.

La Presse Canadienne

PLUS:rc