NOUVELLES

Un ex-dirigeant du Comité olympique russe est dans la mire des procureurs

10/04/2013 10:26 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Des procureurs russes ont déposé des accusations d'abus de pouvoir à l'endroit d'un ancien adjoint au chef du Comité olympique russe.

Les accusations visent Akhmed Bilalov, que le président russe Vladimir Poutine avait critiqué pour les délais et l'augmentation des coûts dans la construction du complexe de saut à ski qui servira aux Jeux olympiques de Sotchi. Les coûts sont passés de 40 millions $ US à 265 millions $ et les travaux étaient en retard.

Bilalov a été accusé d'avoir signé des contrats en violant la loi, d'avoir omis de protéger les actifs de la compagnie et d'avoir trop dépensé lors de voyages à l'étranger, a indiqué Marina Gridneva, porte-parole du bureau du procureur.

Bilalov était auparavant à la tête d'une société d'État qui gère des stations de ski en montagne du Caucase. Il a aussi dirigé la compagnie qui a construit le complexe de saut à ski olympique.

PLUS:pc