NOUVELLES

Manitoba: le chef autochtone Raymond Robinson interrompt sa grève de la faim

10/04/2013 04:59 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Raymond Robinson, un leader autochtone du Manitoba qui a entamé une grève de la faim la semaine dernière, a décidé de mettre un terme à ce moyen de pression.

Le chef autochtone a fait part de sa décision sur son compte Twitter, mardi, mais il n'a fourni aucune explication.

La semaine dernière, M.Robinson a affirmé qu'il se priverait de nourriture et d'eau jusqu'à ce que le premier ministre du Canada, Stephen Harper, accepte d'avoir un dialogue en profondeur avec les leaders autochtones.

Vendredi dernier, le ministre des Affaires autochtones Bernard Valcourt a rencontré Raymond Robinson. L'entourage du ministre a qualifié les échanges de francs et de positifs; M.Valcourt a encouragé M. Robinson à recommencer s'alimenter et a offert de visiter sa Première Nation cet été.

Le président de l'Assemblée des Premières Nations, Shawn Atleo, a lui aussi rencontré le chef Robinson la semaine dernière.

La chef de la réserve d'Attawapiskat dans le nord de l'Ontario, Theresa Spence, a elle aussi effectué une grève de la faim l'hiver dernier.

Les Premières Nations sont en colère contre les politiques environnementales du gouvernement Harper et de son approche envers les droits garantis par traité. Elles affirment que le gouvernement fédéral a rattaché des conditions à son financement, y compris une clause qui les oblige à respecter les traités en vigueur et futurs.

PLUS:pc