NOUVELLES

Libye: ajournement au 1er mai du procès en appel de mercenaires

10/04/2013 07:26 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Le procès en appel devant un tribunal militaire de 24 Russes, Ukrainiens et Biélorusses, condamnés à de lourdes peines pour avoir été des mercenaires de Mouammar Kadhafi, a été ajourné mercredi au 1er mai sur demande du parquet et des avocats de la défense, a constaté l'AFP.

"Le procès a été ajourné au 1er mai 2013", a déclaré le président du tribunal militaire, accédant à la demande du parquet et des avocats de la défense qui ont été commis par l'Etat libyen pour défendre les prévenus.

Lors du procès en juin dernier, 19 Ukrainiens, 3 Biélorusses et un Russe avaient été condamnés à 10 ans de prison assortis de travaux forcés. Le dernier Russe, considéré comme le coordinateur du groupe, avait été condamné à la prison à perpétuité.

Ils sont accusés d'avoir préparé des lance-missiles sol-air pour viser des avions de l'Otan pendant le conflit qui a provoqué la chute puis la mort de l'ex-dirigeant libyen en 2011, et d'avoir aidé l'ex-régime à mater la révolte "en attaquant des civils" pour le compte "de Kadhafi et de ses brigades".

Les 24 hommes, qui ont réitéré mercredi leur rejet des accusations portées contre eux, ont demandé à rencontrer leurs avocats.

Des membres des ambassades d'Ukraine, de Russie et de Biélorussie étaient présents à l'ouverture du procès ainsi que certains membres des familles des détenus.

Selon l'ambassade d'Ukraine à Tripoli, les 24 hommes sont arrivés en Libye à l'été 2011. A cette époque, le conflit entre rebelles et pro-Kadhafi faisait rage et l'activité pétrolière était quasiment à l'arrêt en raison du départ des compagnies étrangères et de l'embargo imposé par les pays occidentaux.

En avril 2012, Kiev avait déclaré croire en l'innocence de ses citoyens poursuivis et chercher à obtenir leur libération, ou au moins à obtenir qu'ils purgent leur peine en Ukraine en cas de condamnation.

yba/mcl

PLUS:afp