NOUVELLES

Le TSX grimpe sous l'effet de données chinoises et des opinions de la Fed

10/04/2013 04:47 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mercredi en hausse pour une deuxième séance consécutive, encouragée par la publication de données économiques chinoises jugées positives, tandis que le procès-verbal de la plus récente rencontre de la Réserve fédérale des États-Unis ne laissait pas entrevoir de fin imminente pour ses mesures de relance économique.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 50,85 points pour terminer la séance à 12 534,91 points, ses gains ayant été limités par le recul des titres aurifères et du cours du lingot d'or.

Le dollar canadien pour sa part apprécié de 0,18 cent US à 98,58 cents US.

Les principaux indices américains ont aussi progressé après la publication du procès-verbal de la plus récente réunion de la Fed, qui a montré que certains membres de la banque centrale aimeraient mettre fin au programme d'achat d'obligations aussi tôt que cet été.

La rencontre de la Fed a cependant eu lieu deux semaines avant que ne soient dévoilées, vendredi dernier, les données sur l'emploi pour le mois de mars, qui ont grandement déçu.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 128,78 points à 14 802,24 points, un nouveau sommet record, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 59,4 points à 3297,25 points. L'indice élargi S&P 500 s'est lui aussi hissé à un sommet historique en clôturant à 1587,73 points, en hausse de 19,12 points.

Les marchés boursiers ont affiché leurs gains après que la Chine eut affiché un déficit commercial inattendu de 800 millions $ US pour le mois de mars, attribuable à une hausse de 14,1 pour cent de ses importations.

Le rapport permet de croire que les fabricants et les consommateurs chinois effectuent plus d'achats, ce qui laisse présager une meilleure performance pour la deuxième plus grande économie au monde.

Les opérateurs misaient en moyenne sur un excédent budgétaire chinois de 15,3 milliards $ US pour le mois dernier.

À Toronto, le secteur de la finance a réalisé les meilleurs gains, avec une hausse de 1,43 pour cent. L'action de la Banque Scotia (TSX:BNS) a avancé de 1,02 $ à 58,39 $, tandis que celle de la Financière Manuvie (TSX:MFC) a progressé de 39 cents à 14,65 $.

Le secteur des télécommunications a pris 0,94 pour cent, aidé notamment par l'action de Rogers Communications (TSX:RCI.B), qui a gagné 62 cents à 52,35 $.

Les cours des matières premières ont terminé sur une note mitigée.

Le prix du pétrole brut s'est apprécié de 44 cents US à 94,64 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le secteur de l'énergie du TSX a ainsi progressé de 1,05 pour cent. L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a grimpé de 34 cents à 32,38 $.

Le groupe des actions aurifères a plongé d'environ 4,25 pour cent, le cours du lingot ayant échappé 27,90 $ US à 1558,80 $ US l'once à New York. La banque d'investissement américaine Goldman Sachs a réduit mercredi son cours cible pour le métal précieux et s'attend maintenant à un prix moyen de 1545 $ US pour 2013, comparativement à sa précédente prévision, 1610 $ US. Il s'agissait de leur deuxième révision à la baisse pour le cours de l'or en moins de deux mois.

Depuis le début de l'année, le lingot d'or s'est déprécié de sept pour cent.

L'action d'Iamgold (TSX:IMG) a glissé de 32 cents à 6,52 $ à Toronto, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a effacé 97 cents à 32 $.

Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) a aussi lourdement contribué aux pertes du secteur aurifère. Il a cédé 2,35 $, soit 8,7 pour cent, pour clôturer à 24,81 $, après qu'un tribunal chilien eut suspendu les activités à sa mine Pascua-Lama à la suite de plaintes déposées par des communautés autochtones, qui craignent pour la contamination de leurs réserves d'eau et la pollution de leurs glaciers.

Le secteur des métaux de base a rendu une partie de ses solides gains de mardi, reculant de 0,53 pour cent. Le prix du cuivre a diminué de 2 cents US à 3,42 $ US la livre à New York. Le titre de Taseko Mines (TSX:TKO) a reculé de 5 cents à 2,66 $ et celui de Teck Resources (TSX:TCK.B) a échappé 29 cents à 29,08 $.

La Bourse de croissance TSXV a laissé filer 7,03 points à 1047,74 points.

PLUS:pc