NOUVELLES

L'armée israélienne arrête un ancien détenu palestinien gréviste de la faim

10/04/2013 05:22 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

L'armée israélienne a de nouveau arrêté mercredi un détenu palestinien libéré en juin 2012 après une grève de la faim de 76 jours, a-t-on appris de sources concordantes.

Détenu sans inculpation ni procès pendant deux ans, Thaër Halahla a été de nouveau arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à Ramallah, en Cisjordanie occupée, a-t-on affirmé de sources au ministère palestinien des Prisonniers.

Le Club des prisonniers palestiniens a précisé dans un communiqué, citant son avocat, que Thaër Halahla avait comparu mercredi devant un tribunal israélien à Jérusalem qui a "prolongé sa détention de 12 jours", précisant qu'il avait été arrêté à son domicile à Ramallah.

Une porte-parole militaire israélienne a confirmé l'arrestation, sans autre indication.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait pris acte mardi du "plaidoyer passionné" prononcé par le président palestinien Mahmoud Abbas pour la libération de ses compatriotes détenus de longue date par Israël, au terme d'une visite de trois jours en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Il a assuré que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu était conscient du "potentiel explosif" de leur situation, après une série de heurts ces derniers mois en Cisjordanie qui ont fait des centaines de blessés, et des tirs de roquettes de Gaza sur Israël à la suite de la mort de deux détenus palestiniens.

Accusé d'appartenance au mouvement radical palestinien Jihad islamique, Thaër Halahla avait été remis en liberté au terme de sa détention administrative. Il avait observé une grève de la faim de 76 jours pour protester contre sa détention sans inculpation ni procès depuis juin 2010.

na-sst-jad/agr/feb

PLUS:afp