NOUVELLES

La sécurité au menu d'une visite du ministre malien des Affaires étrangères à Alger

10/04/2013 09:04 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Le ministre malien des Affaires étrangères Hubert Coulibaly est arrivé mercredi pour une visite d'une journée à Alger axée sur les questions sécuritaires, au moment où la France a commencé à retirer ses soldats du pays.

"Ma visite (...) a pour objectif d'examiner les questions qui préoccupent les deux pays, consolider la coopération et, certainement, aborder des questions relatives à la paix et à la sécurité mondiales", a déclaré M. Coulibaly à son arrivée à Alger, cité par l'agence APS.

L'Algérie partage une frontière de 1.300 km avec le Mali où une opération lancée en janvier par la France, en soutien à l'armée malienne, a permis la reprise des principales villes du nord du pays, occupées l'an dernier par des islamistes liés à Al-Qaïda.

Mardi, trois mois après le début de la guerre au Mali, la France a effectué un premier retrait symbolique d'une centaine de soldats.

Selon le président français François Hollande, il ne devrait plus rester en juillet qu'environ 2.000 militaires français dans ce pays, contre 4.000 actuellement. Juillet, c'est la date à laquelle Paris exige la tenue d'élections présidentielle et législatives au Mali.

abh-bmk/mcl

PLUS:afp