NOUVELLES

La réfection des trottoirs confiée aux cols bleus dans Villeray

10/04/2013 03:29 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Dans la foulée des scandales de collusion qui touchent la Ville de Montréal et l'industrie de la construction, l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension confie à ses cols bleus la réfection de ses trottoirs prévue pour 2013.

L'arrondissement a suspendu son programme de réfection des trottoirs depuis deux ans en raison des coûts prohibitifs des plus bas soumissionnaires qui ont répondu aux appels d'offres. Les prix avaient grimpé de 44 % par rapport à ceux de 2010, lorsque la mairesse de l'arrondissement, Anie Samson, avait décidé de mettre un holà à ce programme.

L'arrondissement et le syndicat des cols bleus ont mis sur pied un projet pilote qui permettra à une quinzaine de cols bleus de suivre une formation spécialisée pour répondre aux nouveaux besoins de l'arrondissement.

« Auparavant, seuls les travaux mineurs de réfection et de reconstruction étaient réalisés par une équipe à l'interne, alors que les travaux plus élaborés étaient confiés à l'externe », a indiqué la mairesse Anie Samson.

« Dorénavant, grâce à ce projet pilote, nous ajouterons une deuxième équipe de cols bleus sur le terrain et réaliserons 100 % des travaux à l'interne. »

Deux équipes de cols bleus seront à l'oeuvre du début du mois de mai jusqu'en septembre pour effectuer les travaux requis sur les trottoirs. « Nous sommes très heureux de cette entente intervenue avec nos cols bleus, a poursuivi Mme Samson. Avec ce projet pilote, nous pourrons développer une expertise à l'interne pour réaliser ce type de travaux spécialisés. »

Le président du syndicat des cols bleus, Michel Parent, soutient que ses membres se comparent avantageusement à l'entreprise privée.

Les cols bleus satisfaits

« Ce sont des travaux qui, auparavant, étaient exécutés par les employés cols bleus à la grandeur de l'ancienne Ville de Montréal, sans aucun problème. L'expertise est là, elle doit servir les citoyens de Montréal, et ce, à moindre coût », a-t-il soutenu. 

Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension devient le premier arrondissement à confier ses travaux aux cols bleus, mais s'il n'en tient qu'à M. Parent, il ne sera pas le dernier.

« Ce projet pilote démontre la confiance que le maire et les élus de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension ont envers leurs cols bleus et leur direction des travaux publics. Je souhaite que d'autres arrondissements puissent suivre cet exemple », a-t-il affirmé.

L'arrondissement a déjà économisé de l'argent au cours des sept dernières années en confiant la collecte sélective et le nettoyage des graffitis aux cols bleus.

PLUS:rc