NOUVELLES

La minière canadienne Barrick Gold bloquée par la justice chilienne

10/04/2013 05:14 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Un tribunal chilien a suspendu mercredi la construction de la mine de Pascua-Lama de Barrick Gold après que des communautés autochtones se furent plaintes que le projet représentait une menace pour les cours d'eau où elles s'approvisionnent et polluait les glaciers.

La cour d'appel de la ville de Copiapo, dans le nord du pays, a inculpé la société minière basée à Toronto « d'irrégularités environnementales » en lien avec la mine d'or et d'argent, qui s'étend de part et d'autre de la frontière entre le Chili et l'Argentine dans les Andes.

Le ministre chilien de l'Intérieur, Andres Chadwick, a accueilli favorablement le verdict et a dit espérer que Barrick Gold profiterait de l'occasion pour régler les problèmes reprochés.

L'entreprise a déclaré mercredi qu'elle attendait toujours l'avis officiel lui ordonnant d'interrompre les travaux du côté chilien afin d'en évaluer les conséquences.

Elle a toutefois précisé que le jugement ne concernait pas ses activités en sol argentin, où la majorité des infrastructures importantes de Pascua-Lama sont situées.

La mise en service de la mine a déjà été repoussée de plus de six mois et doit maintenant avoir lieu durant la seconde moitié de 2014. Le prix du projet est passé de 3 milliards de dollars à plus de 8 milliards en raison des dépassements de coûts.


PLUS:rc