NOUVELLES

Irak: trois soldats et un policier tués dans des violences

10/04/2013 11:49 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Trois soldats et un policier ont été tués mercredi lors d'attentats commis en Irak, moins de deux semaines avant les élections provinciales, a-t-on appris auprès de sources médicales et des services de sécurité.

A Mossoul, à 350 km au nord de Bagdad, trois soldats ont été abattus par des inconnus à un barrage. A Mouqdadiya, à 90 km au nord de la capitale, un soldat a péri dans l'explosion d'une bombe placée en bord de route.

Ces nouvelles attaques s'inscrivent dans une hausse générale des violences en Irak ces dernières semaines, alors que le pays est en campagne pour des élections provinciales prévues le 20 avril dans 12 des 18 provinces.

Douze candidats ont été assassinés depuis le début de la campagne.

Mais, si elles continuent d'endeuiller l'Irak au quotidien, les violences n'atteignent plus les niveaux qu'elles connaissaient en 2006-2008, au plus fort du conflit religieux.

strs-sf/gde/feb

PLUS:afp