NOUVELLES

Drogues : Lil Wayne et Susan Sarandon demandent un allégement des peines

10/04/2013 01:17 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Les artistes Lil Wayne, Susan Sarandon, Will Smith, Scarlett Johansson et Kim Kardashian unissent leurs voix pour réclamer une réforme du système de justice américain en matière criminelle.

Ils font partie de la centaine de personnalités qui demandent au président Barack Obama de changer les lois relatives aux infractions liées à la drogue.

L'influent homme d'affaires Russell Simmons, qui évolue dans le milieu du hip-hop, a contribué à mettre sur pied cette coalition de célébrités et de leaders des droits civiques qui a envoyé une lettre au président américain.

Le groupe a louangé les efforts du président Obama concernant le changement de la législation pour les infractions liées aux drogues. Mais il soutient que le temps est venu d'aller plus loin, en remplaçant les peines d'emprisonnement par des mesures de réhabilitation pour les contrevenants n'ayant commis aucun acte violent.

La coalition, qui inclut également Jennifer Hudson, Nicki Minaj et Ron Howard, demande également au président Obama de créer un comité qui pourrait s'occuper des demandes de clémence. Ils souhaitent aussi que les juges puissent surseoir à l'imposition d'une peine minimale.

Citant des données compilées par le département de la Justice, le groupe souligne que le taux d'emprisonnement par habitant aux États-Unis est le plus élevé au monde. Or, les contrevenants dont les infractions sont liées aux drogues représentent près de la moitié de la population des prisons fédérales américaines.

The Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc