NOUVELLES

Les véhicules de la SQ bientôt munis de défibrillateurs cardiaques

10/04/2013 10:42 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT
PC

QUÉBEC - Le ministère de la Santé et des Services sociaux s'est engagé à équiper chaque véhicule de patrouille de la Sûreté du Québec (SQ) d'un défibrillateur cardiaque.

Des régions éloignées des grands centres urbains ou d'autres aux accès plus difficiles, telle celle de l'Île d'Orléans, seront les premières visées.

Les premiers appareils devraient être livrés au début du mois de mai, mais dès les prochaines semaines, l'Association des policiers provinciaux du Québec (APPQ) amorcera la formation de ses membres. Ceux-ci possèdent déjà, dans leur formation de base, une connaissance des manoeuvres de réanimation.

Pour le président de l'APPQ, Pierre Veilleux, il s'agit d'un élément de plus pour sauver une vie ou pour aider à éviter des séquelles permanentes chez une personne ayant besoin d'être réanimée et pour qui chaque minute compte.

D'ici un an, chaque véhicule de la SQ devrait être muni d'un défibrillateur cardiaque; le corps policier possède 900 voitures de patrouille.

M. Veilleux souligne que les appareils de nouvelle génération sont plus faciles à utiliser et pourront permettre aux policiers d'agir lorsqu'ils seront premiers répondants.

Les cas de policiers devant appliquer des procédures de réanimation cardiaque sont plutôt rares, selon l'APPQ. Toutefois, dans les régions éloignées où les distances à parcourir sont grandes, la possession d'un tel appareil pourrait faire une différence significative pour des gens en détresse.

Les défibrilateurs risquent aussi de servir pour les policiers eux-mêmes s'ils éprouvent un malaise cardiaque lors d'une intervention.

Le ministère fournira les appareils dont le coût est évalué à environ 1000 $ chacun. En ce qui a trait à la formation, les coûts supplémentaires seront moindres puisqu'il ne s'agira que de compléter l'actuelle formation en réanimation cardio respiratoire (RCR).