NOUVELLES

Biscuits Leclerc et Louis Garneau s'attaquent au marché de la barre énergétique

10/04/2013 01:17 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Les entreprises Biscuits Leclerc et Louis Garneau Sports s'unissent pour lancer une nouvelle barre énergétique destinée aux athlètes. En plein essor, le marché de la nutrition sportive est actuellement dominé par les multinationales américaines.

Le Groupe Leclerc cherchait depuis un bon moment une façon de s'attaquer à ce marché lucratif. « On n'avait pas trouvé vraiment la façon de pénétrer ce marché d'une façon intéressante. Avec l'arrivée de Louis, ça nous a permis de trouver une façon efficace et intéressante de le faire », affirme Denis Leclerc, le président du Groupe Leclerc.

Lors de sa participation aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles, Louis Garneau se souvient des difficultés qu'il a rencontrées lors des épreuves pour bien s'alimenter. À l'époque, la nutrition sportive n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui. « Je n'avais pas la solution énergétique. J'ai souffert, j'ai eu des fringales, j'ai eu des crampes parce que je ne me suis pas bien nourri », a-t-il affirmé.

Le nouveau produit, la barre LG1, permet à l'organisme de récupérer après un effort physique. Elle est conçue pour favoriser la régénérescence des tissus musculaires en plus redonner de l'énergie.

Les barres LG1 seront vendues dans les boutiques spécialisées du Québec en août. Les deux entreprises vont par la suite viser le marché de l'Ouest canadien et les États-Unis.

La barre développée par Louis Garneau Sports et le Groupe Leclerc sera utilisée par les membres de l'équipe cycliste canadienne.

PLUS:rc