NOUVELLES

Un contraceptif d'appoint recommandé pour les utilisatrices d'Alysena

10/04/2013 08:21 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT
PC

TORONTO - La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada affirme que les femmes qui ont pris des pilules contraceptives provenant d'un problème d'empaquetage doivent utiliser une forme de contraception d'appoint pour le moment.

Un haut responsable de l'organisation a indiqué qu'il pourrait aussi être approprié pour les femmes visées de consulter leur médecin au sujet des tests de grossesse.

La recommandation fait suite à un important rappel de pilules anticonceptionnelles de marque Alysena 28.

Un lot d'environ 50 000 paquets défectueux du contraceptif oral a été distribué au Canada; les paquets contenaient l'équivalent de deux semaines (14 comprimés) de pilules de sucre. Selon les spécifications, les plaquettes devraient contenir une rangée de comprimés placebo (7 comprimés) et trois rangées de comprimés actifs.

Le docteur Jennifer Blake, de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, a expliqué que les femmes utilisant le produit erronément empaqueté ne recevraient pas la quantité requise de contraceptif, et s'exposaient à des risques de grossesse non planifiée.

Elle a indiqué que le Plan B, communément appelé la pilule du lendemain, était une option à considérer pour les femmes qui ont eu des rapports sexuels non protégés dans les derniers trois à cinq jours.

Les femmes qui prennent la pilule contraceptive ingèrent le médicament pendant 21 jours à chaque cycle menstruel.

Pour éviter qu'elles oublient de recommencer à prendre leurs pilules au bon moment, bon nombre de ces contraceptifs sont emballés avec une pilule pour chacun des 28 jours compris dans le cycle — 21 contiennent le médicament et sept sont en fait des placebos.

Les paquets défectueux de Alysena contiendraient deux semaines de placebos blancs et deux semaines de contraceptifs roses.

«Les femmes qui l'utilisent (Alysena 28) en ce moment devraient utiliser une méthode supplémentaire de protection, car elles n'auront pas le niveau approprié de protection avec les paquets défectueux», a déclaré M. Blake.

Le médicament, commercialisé par la société pharmaceutique Apotex, est une version générique de la pilule contraceptive la plus populaire en usage, un médicament appelé Alesse.