NOUVELLES

Wall Street: l'indice Dow Jones bat un nouveau record historique

09/04/2013 04:36 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, a battu un nouveau record historique mardi dans un marché acheteur, sûr du concours financier des banques centrales mondiales et faisant fi du lancement en demi-teinte de la saison des résultats aux Etats-Unis.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 0,41% (+59,98 points) à 14.673,46 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 0,48% ou 15,61 points, à 3.237,86 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'est adjugé 0,35% (+5,54 points) à 1.568,61 points, manquant de peu un autre record historique.

"En l'absence de nouvelles données négatives, le marché revient en force après la chute qu'avaient provoqué vendredi les chiffres décevants de l'emploi américain", a noté Art Hogan, de Lazard Capital Markets.

"Ces statistiques ont complètement remis le maintien de la politique monétaire très accommodante des Etats-Unis au centre du jeu", a-t-il noté, estimant que les propos tenus la veille par le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke allait dans ce sens.

"Aujourd'hui, l'économie est bien plus forte qu'il y a quatre ans, mais la conjoncture est encore loin d'être celle que nous voudrions tous qu'elle soit", a déclaré M. Bernanke dans un discours.

Un chiffre sur l'inflation chinoise, plus faible qu'attendu, apaisait d'autre part les investisseurs inquiets des perspectives de resserrement monétaire en Chine, alors qu'une nouvelle action de relance de la Banque du Japon apportait de nouvelles liquidités aux marchés financiers, a souligné Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

"Il y a très peu de nouvelles cette semaine, il s'agit davantage d'un marché de liquidités, où les acheteurs ne veulent pas manquer l'opportunité de rentrer" dans le jeu, a-t-il aussi relevé.

La publication trimestrielle d'Alcoa n'a pas impressionné, "mais ce n'est plus vraiment un baromètre de la saison des résultats", a estimé M. Hogan, "cela en marque juste le coup d'envoi".

Le volume d'échanges est resté par ailleurs particulièrement bas et la volatilité très faible.

Le marché obligataire a fini en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 1,747% contre 1,732% lundi soir et celui à 30 ans à 2,932% contre 2,903%.

ppa/sl/bdx

PLUS:afp