NOUVELLES

Un tribunal ontarien réduit la sentence d'un couple qui a torturé un handicapé

09/04/2013 11:43 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La plus haute Cour de l'Ontario a réduit les sentences d'un couple de Hamilton qui avait séquestré et torturé un homme souffrant d'un retard de développement afin de vider son compte de banque pour s'acheter de la drogue et des jeux vidéos.

Dakota Thompson, 23 ans, et Stanley Brown, 33 ans, faisaient partie d'un groupe condamné pour voies de fait graves et séquestration après avoir infligé des blessures horribles sur le jeune homme handicapé de 23 ans durant plus de deux semaines en 2009.

Stanley Brown avait initialement été condamné à 13 ans de pénitencier, soit près du double de la suggestion conjointe de la Couronne et de la défense et Dakota Thompson à 10 ans, là aussi beaucoup plus que ne l'avait réclamé la Couronne.

Le couple en a appelé, faisant valoir l'écart important entre les suggestions de la Couronne et la décision du juge. La Cour d'Appel, tout en signifiant le caractère sordide des crimes commis, s'est rendue à ces arguments, ramenant la sentence de Brown à la suggestion commune de la Couronne et de la défense qui était de sept ans et deux mois et celle de Thompson à six ans et huit mois.

Quatre personnes, incluant le couple, avaient attiré la victime dans leur logement en lui promettant de l'aider à retrouver son téléphone cellulaire perdu. Ils l'avaient au contraire confiné durant 17 jours, battu, brûlé et fait subir de nombreux autres sévices horribles.

Ils l'avaient forcé à leur donner sa carte de guichet et son numéro d'accès et avaient vidé son compte pour s'acheter de la marijuana, des consoles de jeux vidéo, des jeux et des iPods.

Lorsque les policiers l'avaient trouvé, il arborait des fractures au visage, des blessures défigurantes et une blessure ouverte à la tête. Un des policiers a dit avoir d'abord cru qu'il était mort. Il s'est remis tant bien que mal, mais porte des cicatrices à vie.

-

PLUS:pc