NOUVELLES

Stockwell Day donne son appui aux libéraux de la Colombie-Britannique

09/04/2013 10:58 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

KELOWNA, C.-B. - L'ancien chef du Parti réformiste et ancien ministre conservateur, Stockwell Day, a indiqué qu'il votera pour le Parti libéral de la Colombie-Britannique à l'occasion des prochaines élections provinciales.

En octobre, l'ancien sénateur conservateur Gerry St-Germain et lui avaient dit aux délégués d'un congrès libéral que les citoyens de la Colombie-Britannique devaient s'unir sous l'aile de la première ministre libéral Christy Clark afin d'éviter l'arrivée des néo-démocrates au pouvoir.

Il existe un Parti conservateur en Colombie-Britannique mais son rôle sur la scène politique provinciale est marginal. Aux dernières élections, le parti n'avait présenté que 24 candidats (l'Assemblée législative de la province compte 85 sièges), n'obtenant que 2,1 pour cent des suffrages.

Selon M. Day, les politiques néo-démocrates seraient mauvaises pour l'économie de la province. Il a ajouté avoir été témoin, à titre de ministre des Finances de l'Alberta dans les années 1990, d'une fuite des capitaux et des ressources humaines vers sa province en provenance de la Colombie-Britannique.

M. Day, qui est un consultant demeurant dans la région de l'Okanagan, dit ne pas vouloir voir la situation se reproduire. Il a ajouté qu'il s'agira des plus importantes élections provinciales des 50 dernières années.

Un sondage de la firme Angus Reid indiquait qu'un répondant sur quatre approuvait les politiques des libéraux et de leur chef, Christy Clark.

PLUS:pc