NOUVELLES

Soudan: des militaires condamnés à la prison demandent l'amnistie (porte-parole militaire)

09/04/2013 04:06 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Des officiers de l'armée soudanaise condamnés à des peines de prison pour leur rôle dans une tentative de coup d'Etat l'an dernier ont demandé à bénéficier de l'amnistie annoncée par le président Omar el-Béchir, a déclaré mardi le porte-parole de l'armée.

"Ils ont demandé à bénéficier de l'amnistie annoncée par le président Béchir pour tous les prisonniers politiques", a déclaré le porte-parole de l'armée Sawarmi Khaled Saad, cité par l'agence de presse soudanaise Suna.

Neuf soldats ont été condamnés à des peines allant de deux à cinq ans de prison pour leur rôle dans une tentative de coup d'Etat l'an dernier, a indiqué dimanche un de leurs avocats.

Ils ont tous été exclus de l'armée mais un dixième accusé a été libéré pour manque de preuves, à l'issue d'un procès qui a duré trois semaines, a dit l'avocat.

Il a ajouté que la peine la plus lourde, cinq ans, a été prononcée contre le général Mohammed Ibrahim qui avait joué un rôle dans le coup d'Etat ayant porté Omar el-Béchir au pouvoir en 1989.

Le président Béchir a annoncé la semaine dernière une amnistie prévoyant la libération de tous les prisonniers politiques, "y compris ceux qui étaient armés", dans la perspective d'un large dialogue politique.

Depuis, sept prisonniers politiques ont été libérés et l'opposition affirme que des centaines d'autres sont toujours détenus.

it/vl/mcl

PLUS:afp