NOUVELLES

Peu de Saoudiens combattent avec les rebelles en Syrie (responsable saoudien)

09/04/2013 02:28 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Peu de Saoudiens combattent en Syrie avec les rebelles, a affirmé mardi le porte-parole du ministère saoudien de l'Intérieur qui tente de prévenir les Saoudiens de s'impliquer dans le conflit syrien.

"Je ne pense pas que leur nombre soit important", a déclaré le porte-parole, le général Mansour Turki, à des journalistes à propos des Saoudiens qui ont rejoint les rebelles syriens.

Le général Turki s'est cependant abstenu de donner une estimation exacte sur le nombre de ces combattants lors d'une visite organisée pour la presse dans les nouveaux locaux du centre de réhabilitation d'extrémistes saoudiens près de Ryad.

Le même responsable avait assuré le 24 mars que les autorités de Ryad s'employaient à empêcher les Saoudiens d'aller se joindre aux insurgés syriens, notamment ceux de la mouvance jihadiste, en dépit du soutien de Ryad à la rébellion.

"Toute personne suspectée de vouloir le faire serait interrogée et ceux qui reviennent de Syrie seraient arrêtés", avait-il alors prévenu.

Un autre responsable du ministère, le général Saïd al-Bichi, qui dirige le centre de réhabilitation, a assuré que ses services tentaient de convaincre les candidats au jihad en Syrie de ne pas y aller "que ce soit dans les centres de détention ou à l'extérieur".

"Des fois, des parents nous appellent pour nous dire que leurs fils veulent aller en Syrie et on leur conseille de ne pas le faire", a-t-il ajouté.

Le Comité des grands oulémas d'Arabie saoudite avait interdit aux Saoudiens dans une fatwa en juin 2012 "le jihad en Syrie".

aa/mh/vl

PLUS:afp