NOUVELLES

Ottawa réduira les indemnités versés aux soldats en mission à l'étranger

09/04/2013 10:15 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le personnel militaire canadien déployé en Afghanistan et au Moyen-Orient recevra des chèques de paie moins importants à partir de la semaine prochaine.

Une porte-parole du ministère de la Défense, la commandante Nathalie Garcia, a indiqué que les indemnités entre autres versées en raison du danger auquel sont exposées environ 980 personnes en mission seraient réduites le 15 avril, à la suite de nouvelles évaluations des conditions auxquelles sont soumis les soldats.

Mme Garcia a indiqué mardi que les soldats déployés pour une première mission en Afghanistan recevraient désormais 848 $ par mois en primes de risque, en baisse par rapport à 1356 $, et un autre montant forfaitaire de 759 $ par mois pour mission à l'étranger.

Les soldats ayant déjà été déployés à l'étranger recevront davantage, en fonction du nombre de mois pendant lesquels ils ont été en mission outremer.

De plus, les troupes reçoivent un allégement fiscal pour la durée total de leur déploiement, ce qui ajoute jusqu'à plus de 14 000 $ au montant reçu pour une période de six mois.

Mme Garcia a affirmé que la réduction des indemnités n'est pas la conséquence des compressions budgétaires. Ces indemnités sont plutôt réévaluées sur une base annuelle en fonction des commentaires formulés par le personnel militaire déployé à l'étranger.

Environ 930 personnes participent actuellement à la mission en Afghanistan, et 50 autres prennent part à des missions régionales au Moyen-Orient.

Celles-ci dépendent également du nombre de mois pendant lequel les membres des Forces canadiennes ont été déployés.

L'indemnité de difficulté s'établit sur sept échelons allant de «légèrement inconfortable» à «très austère» pour lesquels les membres des Forces canadiennes reçoivent de 170 à 1017 $ par mois.

L'indemnité de risque comporte pour sa part cinq niveaux, de l'«absence de risque additionnel» à «risque élevé et constant» pour lequel un soldat en mission reçoit 678 $ en sus par mois.

PLUS:pc