NOUVELLES

Obama rend hommage au rôle de la musique "soul" dans l'histoire américaine

09/04/2013 09:00 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Le président Barack Obama a rendu mardi hommage à la "soul" de Memphis (Tennessee, sud) et au rôle que cette musique a joué dans l'avancée des droits civiques aux Etats-Unis, entouré d'un aréopage de légendes de ce genre musical lors d'un concert à la Maison Blanche.

"Dans les années 1960 et 1970, Memphis a eu sa part de divisions et de discorde, et d'injustice", a rappelé M. Obama. C'est dans cette ville que le pasteur Martin Luther King, héraut des droits civiques, a été assassiné il y a 45 ans.

Mais la "soul" "a essayé de combler ce fossé", a affirmé M. Obama, accueilli sur scène non par le traditionnel hymne présidentiel "Hail to the Chief", mais "Green Onions", célèbre instrumental de Booker T. and the MG's, dont le chef de file Booker T. Jones, 68 ans, assurait la direction du concert de mardi.

Booker T. and the MG's, vedette du label de musique Stax, était composé de Noirs et de Blancs, un fait rare dans une ville encore marquée par la ségrégation, a rappelé M. Obama, premier président noir des Etats-Unis.

Au début des années 1960, ses membres "n'étaient pas autorisés à aller à l'école ensemble, ils n'étaient pas toujours autorisés à voyager ou manger ensemble, mais rien ne pouvait les empêcher de jouer de la musique ensemble", a encore dit le dirigeant.

Il a fait rire l'assistance en affirmant qu'il ne s'exprimait "pas seulement en tant que président, mais en tant que l'un des imitateurs les plus célèbres d'Al Green", un autre chanteur soul. M. Obama, en campagne de réélection début 2012, avait fait sensation en interprétant sur scène à New York quelques secondes du tube "Let's stay together".

Lors d'un concert de blues à la Maison Blanche, le mois suivant, il s'était aussi laissé convaincre de reprendre le refrain du morceau "Sweet Home Chicago". Il s'est en revanche abstenu de chanter mardi.

Parmi les vedettes se produisant lors de ce concert figuraient Sam Moore du groupe Sam and Dave, qui a interprété "Soul Man" et Justin Timberlake, qui a repris "Sitting on the dock of the bay" d'Otis Redding. Queen Latifah, Ben Harper et Cindy Lauper étaient également à l'affiche.

Le concert doit être diffusé le 16 avril sur les stations du réseau public de télévision PBS.

tq/rap

PLUS:afp