NOUVELLES

Nouveaux tirs de mortier sur Damas: au moins un mort

09/04/2013 02:15 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Au moins une personne a été tuée mardi par la chute de deux mortiers dans le sud-ouest de Damas près du siège du gouvernement, a rapporté l'agence officielle syrienne.

"Un citoyen est tombé en martyr et deux autres ont été blessés par la chute de mortiers dans le quartier de Kafar Soussé", a annoncé Sana.

Le feu a endommagé plusieurs voitures dans le secteur, qui abrite différents sièges des services de sécurité et batiments officiels, dont celui du Conseil des ministres et des ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a confirmé la chute de deux mortiers "dans le secteur autour du bâtiment du conseil des ministres".

Par ailleurs, selon la télévision d'informations en continu al-Akhbariya, "les terroristes ont tiré deux mortiers sur Qassaa", un quartier chrétien dans le centre de Damas.

La capitale est régulièrement la cible de mortiers tirés par les rebelles stationnés dans la banlieue de Damas.

Par ailleurs, dans la ville septentrionale d'Alep, de violents combats opposaient l'armée et les rebelles, selon l'OSDH, dans le secteur de l'hôpital Kindi (ouest), causant la mort de dix rebelles et de cinq soldats. L'armée avait repris cet hôpital en décembre.

Au moins 39 personnes ont trouvé la mort mardi, selon un bilan provisoire de l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et d'activistes.

kam/sah/sk

PLUS:afp