NOUVELLES

Muskrat Falls: un aîné mène une grève de la faim pour s'opposer au projet

09/04/2013 04:43 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

SAINT-JOHN, T.-N.-L. - Un Autochtone de 74 ans gravement malade mène une grève de la faim en prison depuis maintenant cinq jours pour tenter de stopper le projet de développement hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador.

C'est du moins ce que soutiennent des membres de la famille et des amis de James Learning.

Celui-ci a été arrêté vendredi dernier avec sept autres manifestants qui ralentissaient la circulation sur une route située à proximité du projet de 7,7 milliards $.

Sa compagne, Roberta Frampton Benefiel, soutient que M. Learning refuse de s'alimenter pour s'opposer à une injonction restreignant l'accès aux terres situées aux abords du projet.

Elle clame également que son conjoint souffre d'un cancer des os et qu'il a annoncé à ses trois enfants qu'il pourrait très bien mourir en défendant les droits des Autochtones.

M. Learning est membre du Conseil communautaire de NunatuKavut, qui représente les Métis-Inuits du sud du Labrador.

Le président du conseil, l'ancien député libéral fédéral Todd Russell, a également été arrêté vendredi et il a averti que les moyens de pression iront en s'escaladant tant que le gouvernement refusera de négocier avec lui.

Le gouvernement soutient plutôt qu'il a discuté avec M. Russell mais a refusé de verser des bénéfices provenant de l'exploitation hydroélectrique, Ottawa ne reconnaissant pas de droits ancestraux sur les terres entourant Muskrat Falls.

M. Learning est le seul manifestant à toujours être incarcéré puisqu'il a refusé de s'engager à respecter l'injonction.

PLUS:pc